Le ballon gastrique : recommandations alimentaires

Photo de ballon s gastriques qui s'envolent.
  1. Généralités

    Le ballon gastrique est une méthode non chirurgicale et réversible pour traiter l’obésité. Il est possible d’envisager cette solution lorsque l’indice de masse corporelle (poids/taille2) est supérieur à 27. La durée de mise en place est d’environ 15 minutes sous anesthésie.

  2. Les effets secondaires

    Il est possible que la présence du ballon dans l’estomac entraîne des crampes abdominales, des nausées, des vomissements, des brûlures à l’estomac ou à l’œsophage. Elles sont le plus souvent liées à l’adaptation de l’estomac à la présence  du ballon.

    Des médicaments vous seront normalement prescrits par votre gastroentérologue  pour vous soulager.

    La plupart des patients voient ces effets disparaitre après quelques jours.

    SI les symptômes persistent malgré le traitement que vous a prescrit votre médecin ou s’ils réapparaissent au cours des mois suivants, vous devez contacter rapidement votre gastroentérologue car il peut s’agir d’une complication.

  3. Le suivi

Les 3 jours suivant la pose du ballon

Très souvent, les 3 premiers jours, vous ne pourrez manger que de petites quantités de compotes ou de yaourts et boire de petites quantités d’eau ou de thé. Puis progressivement, vous pourrez reprendre une alimentation normale.

Certains patients ont des vomissements malgré les traitements prescrits par le gastroentérologue. Il est important de bien s’hydrater, c’est pourquoi, la consommation de liquides (eau, jus de fruit, soupes claires, lait, etc.) est recommandée. Il faut boire par petites gorgées.
Si les vomissements persistent, il faut contacter votre médecin, car une déshydratation peut survenir et justifier une hospitalisation.

Après les 3 premiers jours,

Si vous n’arrivez pas à manger normalement, vous pourrez manger de petites quantités d’aliments, le plus souvent mixées, c’est-à-dire, une texture de purée sans morceau, et liquides.

Voilà une aide pour cuisiner des plats qu’il vous sera plus facile à tolérer :

  • Les légumes (sauf les poireaux, les blettes, le céleri branche, les endives, les asperges qui sont difficiles à mixer correctement et risquent d’être mal digérés) et les pommes de terre préparés en purée liquide ou en potage.
  • Il faudra ajouter un aliment contenant des protéines sous forme de viande moulinée (sauf agneau et mouton). Pour cela, le jambon, les œufs crus mixés et le poisson (sauf pané) sont très pratiques et se moulinent très bien. Vous pouvez aussi remplacer un aliment contenant des protéines par des sachets protéinés, en faisant attention qu’ils ne soient pas trop sucrés.

A ce mélange, pensez à ajouter une petite cuillère à café de matière grasse (beurre, huile ou crème fraiche) pour vous apporter de l’énergie.

  • Les produits laitiers allégés. Le LACTIMEL est intéressant car énergétique.
  • Les fruits seront consommés uniquement sous forme de compotes peu sucrées.
  • Il vous sera possibilité de boire du jus de fruits frais, du lait et du café selon votre tolérance

Certains aliments seront donc déconseillés :

  • Le pain, les biscottes, les céréales : pâtes, riz, semoule, maïs…viennoiseries (car ils ne se mixent pas bien)
  • les boissons très sucrées, les produits sucrés

Et ensuite

Il se peut que vous n’ayez aucun souci pour manger normalement juste après la pose du ballon. Dans ce cas, la première partie ne vous concerne pas, en revanche les conseils qui suivent vous seront très utiles pour avoir une perte de poids sur le long terme.

Dès que vous sentez que vous pouvez manger de nouveau une texture normale, alors n’hésitez pas à remanger normalement et de tout.

Cependant, certaines « règles » à suivre sont nécessaires pour éviter toute complication et surtout la reprise de poids:

  • Prendre son temps et mastiquer soigneusement les aliments (10 fois chaque bouchée)
  • Diminuer le volume de vos repas. S’arrêter dès les 1ers
  • Répartir sa journée sur 3 repas (petit déjeuner, déjeuner, diner) et éventuellement 1 à 2 collations.
  • Boire après le repas pour laver le ballon et éviter d’avoir mauvaise haleine et tout au long de la journée.
  • Respecter l’équilibre alimentaire sur la journée
  • Eviter les aliments très chauds, très froids, très épicés ou très sucrés surtout à jeun
  • Pratiquer une activité physique ! Ce n’est pas parce que vous allez perdre du poids avec le ballon que l’activité physique doit être laissée de côté.

4. Astuce

Pour éviter tout désagrément après un ballon gastrique, voilà quelques conseils pour choisir une alimentation équilibrée et éviter une reprise de poids sur le long terme:

EVITER

  • La cuisine riche en matières grasses : viandes en sauce, friture, mayonnaise, sauce béarnaise…
  • La charcuterie (sauf jambon blanc) en grande quantité
  • Pâtisseries au beurre, crème au beurre, chantilly
  • Les épices (poivre, piment, harissa…) et les condiments (cornichons…)

 « Éviter » ne veut pas dire interdire

Rien ne vous empêche de manger ce genre de plats ou d’aliments de temps à autre. Le plus important est de ne pas en abuser.

Il est cependant définitivement déconseillé de :

  • Boire de l’alcool en quantité non modérée (pas plus de 4 verres standards en une seule occasion) et surtout à jeun
  • Boire des boissons gazeuses
  • Consommer des aliments très sucrés à distance des repas
Ceci est la photo de présentation du bilan gratuit minceur de MethodCO.
PARTAGER