Sleeve gastrectomie : tout savoir en 6 points

Sleeve gastrectomie : introduction

La Sleeve gastrectomie est une intervention chirurgicale qui consiste à retirer une grande partie de l’estomac pour former un « tube ». Vous pouvez voir un schéma ci-dessous.

Ainsi, les aliments sont ralentis durant leur passage dans ce « tube », et seront par la suite évacués dans l’intestin grêle.

Image de présentation d'une sleeve de l'estomac

Comment ça marche ?

La résection de l’estomac entraîne :

  • une réduction du volume de l’estomac qui réduit sa capacité à recevoir des aliments et donc diminue les quantités de nourriture et  l’apport quotidien en calories.
  • Une diminution du taux d’hormones de la faim ce qui diminue l’appétit et permet de retrouver une sensation de satiété.
  • Cette intervention est actuellement la plus fréquente.

Comment ca se passe après l’intervention ?

Il y a le plus souvent une hospitalisation de 2 jours. La perte de poids est de l’ordre de 4 kgs par mois, pendant les 6 premiers mois, puis de 2 à 4 kgs par mois.

Les personnes opérées perdent le plus souvent environ 65 % de leur excès de poids après 10 ans si elles sont suivies après l’intervention pour modifier leur comportement alimentaire et leur mode de vie.

Des vitamines sont prescrites les premiers mois après l’intervention et l’alimentation doit être variée.

La Sleeve gastrectomie n’est pas réversible.

Mais après quelques années, l’estomac peut se distendre de nouveau, ce qui expose à une reprise du poids si le comportement alimentaire et le mode de vie n’ont pas été modifiés grâce à un suivi pluridisciplinaire (nutrition, mental, reprise d’une activité physique) après l’intervention. 

Qui peut en bénéficier?

Elle est indiquée pour les personnes qui ont une obésité importante définie par une indice de masse corporelle  (poids/taille2 )  IMC > 40 ou  des personnes qui ont un IMC > 35 mais qui souffrent maladies associées favorisées par leur surpoids comme l’hypertension artérielle, le diabète, l’hypercholestérolémie, l’apnée du sommeil et l’arthrose).

Quel bilan doit-on faire avant l’intervention ?

  • Deux  consultations avec votre chirurgien pour évaluer si vous pouvez bénéficier de cette intervention, vous expliquer les bénéfices et les risques d’ l’intervention, puis synthétiser tous les résultats de votre bilan.
  • Des consultations nutritionnelles avec une diététicienne ou un médecin nutritionniste.
  • Une consultation avec un psychiatre ou un psychologue  pour évaluer les troubles éventuels du comportement alimentaire, votre motivation, votre capacité d’adaptation et pour vous préparer aux changements de l’image de soi liés à une perte de poids importante.
  • Une prise de sang, une échographie abdominale et parfois un scanner abdominal.
  • Une consultation de cardiologie avec un électro cardiogramme, une échographie du cœur et un écho doppler veineux des membres inférieurs
  • Une consultation de pneumologie
  • D’autres consultations peuvent être nécessaires suivant les cas : un endocrinologue, etc

Y a-t-il des risques ?

Les complications de la Sleeve gastrectomie sont rares mais parfois graves.

  • Il peut y avoir lors de l’intervention une plaie avec un risque de péritonite, un saignement et parfois une fistule de l’estomac pouvant nécessiter une nouvelle intervention et une hospitalisation en réanimation.
  • Il existe un risque anesthésique.
  • Les phlébites et les embolies pulmonaires sont prévenues par l’utilisation de médicaments anti-coagulants à faible dose et le port de bas de contention.
  • La cicatrice peut parfois s’infecter.
  • La réduction de l’estomac entraine parfois une sténose avec des vomissements qui peut parfois nécessiter une dilatation par les voies naturelles.

Les carences nutritionnelles sont prévenues par un suivi diététique pour avoir une alimentation équilibrée et la prescription de vitamines adaptées pendant quelque mois par votre médecin.

En conclusion

La Sleeve gastrectomie est une intervention efficace. Le bilan pré-opératoire avec l’équipe médicale est essentiel pour évaluer si c’est une bonne indication.

Le suivi nutritionnel, comportemental et la reprise de l’activité physique sont garant de l’efficacité et de l’absence de reprise de poids dans le futur.