Ostéoporose : quelles sont les 5 points pour l’éviter ?

Il est nécessaire de vous intéresser à votre apport en calcium afin de prévenir et traiter l’ostéoporose.

Ce calcium est un composant majeur de la fraction minérale du tissu osseux : le cristal d’hydroxyapatite.

  • Surveiller vos apports calciques durant la croissance

    Au cours de la croissance, le calcium qui est produit varie selon le stade. Durant la période de puberté, l’ « accrétion » de calcium est entre 280mg et 350mg en moyenne.
    Vous devez donc avoir des apports de calcium dans votre alimentation ‘au moins 1g ! C’est le minimum qu’a besoin votre squelette pour se développer, et évitez l’ostéoporose.

  • Votre disponibilité en calcium et en vitamine D diminue lorsque vous êtes âgés

    La diminution de votre disponibilité en calcium et en vitamine D dû au vieillissement s’appelle l’ « hyperparathyroïdisme ». Cela signifie que l’absorption du calcium par votre intestin diminue : vous absorbez moins de calcium ! De plus, il y a en général une diminution de l’exposition au soleil et des apports en calcium moindre … Vous pouvez tout faire pour y remédier 🙂

  • Surveiller vos apports calciques chaque jour

    Vous devez avoir au minimum 1g par jour d’apport de calcium lorsque vous êtes adulte. C’est votre corps qui vous le demande ! Et si vous voulez augmenter votre masse osseuse, pour limiter l’ostéoporose par exemple, alors plus d’1 g de calcium par jour est nécessaire.

  • Surveiller vos apports protéiques !

    Et oui, ils influencent la production d’IGF1, ce qui a un effet positif sur la formation osseuse. Lorsque vous êtes âgés et victimes de fractures liés à l’ostéoporose, vous avez en général moins d’IGF1. Vous êtes dénutris et les apports protéiques sont trop faible. Conseil : mangez des protéines animales, cela va renforcer la densité de minéraux dans les os de la hanche et du rachis lombaire !

PARTAGER