L’obésité et le diabète sont responsables de 800.000 nouveaux cancers chaque année

Une femme en obésité

L’obésité et le diabète sont responsables de 800.000 nouveaux cancers chaque année. Une étude récente dans la revue médicale Lancet, l’une des revues médicales générales les plus anciennes et les plus connues au monde, affirme que le diabète et un IMC élevé (supérieur à 25 kg / m2) sont à l’origine de 5,6% des nouveaux cas de cancer dans le monde. Publié dans le Lancet Diabetes and Endocrinology, cette étude a analysé 792600 personnes ayant un cancer. Ils ont constaté que 18 types de cancers dans 544300 cas étaient dus à un IMC élevé.

Le groupe de chercheurs est issus de l’Imperial College de Londres, de l’Université de Kent aux Etats-Unis et du Centre international de recherche sur le cancer. Ils ont analysé l’augmentation du nombre de cas de cancer dans 175 pays de 1980 à 2002 pour l’étude Lancet sur la base de l’incidence de l’IMC et du diabète.

Le nombre de cas de cancer dus à un IMC élevé est équivalent au nombre de cas dus au diabète qui est 280100. L’IMC est calculé en termes de poids corporel en kilogrammes divisé par le carré de sa taille en mètres. C’est la mesure standard du poids corporel reconnue partout dans le monde pour déterminer l’obésité.

L’étude a révélé que 24,5% des nouveaux cas de cancer du foie  et 38,4% des nouveaux cas de cancer de l’endomètre étaient dus à un IMC élevé et au diabète.

Ainsi, il a été décidé de diminuer les seuil d’IMC dans le monde.

L’IMC des personnes considérés en surpoids a maintenant été abaissé de 25 kg / m2 à 22 kg / m2 dans le monde.

PARTAGER