Ou trouver les bonnes graisses ? Nous vous conseillons 3 huiles.

Il existe des huiles qui ont moins de graisses que d'autres et qui sont meilleures que d'autre pour sa santé.
  • Où trouver les bonnes graisses et comment les apporter à mon corps ?

De nos jours, on entend partout qu’il faut faire attention aux graisses que nous ingérons. Qu’il faut privilégier les huiles végétales et les margarines et éviter les graisses animales. Que nous devons faire attention au cholestérol et aux acides gras saturés et privilégier les fameux omégas. N’oublions pas la nouvelle menace directement induit par les industriels : les acides gras Trans. Mais, concrètement, que devons-nous manger ?

  • Les 3 huiles que nous vous conseillons avec peu de graisses

Il existe un nombre assez impressionnant d’huile végétale mais lesquels contiennent les omégas et lesquels aux contraires faut-il éviter ?

Tout d’abord, avant de nous intéresser aux diffèrent aliments pouvant  être à l’origine de ses huiles, je vous propose une petite explication sur le processus de fabrication.

Il existe deux méthodes pour obtenir une huile :

  • par une méthode mécanique : se fait d’une seul pression à froid et permet d’obtenir l’appellation d’huile vierge, de son nom complet, huile vierge de première pression à froid sans additifs. Elle est toujours pure et ne subit aucun ajout d’additifs. En termes d’huile, c’est celle à privilégier même si son prix est plus élevé que les huiles industrielles.
  • par une méthode industrielle : on commence par un pressage puis une extraction par solvant à haute température suivie d’un raffinage. Il peut y avoir une recoloration de l’huile. Ce procédé donne ce que l’on nomme les huiles raffinées. Ces huiles subissent souvent un ajout de vitamine E pour rétablir la perte du au processus. Ces huiles se conserve plus longtemps que les huiles vierges et n’ont aucune odeur désagréable ainsi qu’une couleur plus translucide.

Maintenant, parlons un peu des 3 huiles les plus recommandé :

    1. Huile d’Olive

      L’huile d’olive est connue depuis l’antiquité. Les Egyptien l’utilisaient pour leurs rites funéraires. Il est rapidement devenu un ingrédient de choix pour les peuples de Méditerranée. Elle est de nos jours au cœur de nos régimes. Réputé pour nous protéger des maladies cardiovasculaires et le cholestérol, l’huile d’olive est en effet riche en oméga 9 et en vitamine liposoluble. Cette huile peut être utilisée aussi bien crue que cuite.

    2. Huile de Colza

      L’huile de Colza, aussi appelée huile de canola, est obtenu pression de graine de colza. Le canola est une variété de colza.  L’origine du colza est toujours inconnue. Il serait le résultat d’un croisement spontané entre deux plantes : le chou et la navette ou des espèces apparentées. La plante c’est alors disséminée vers l’Inde, la Chine et l’Europe de l’ouest. De nos jours, c’est la deuxième huile alimentaire la plus consommée en France. Cet engouement est dû à sa richesse en oméga 3 qui est un acide gras essentiel, cela signifie que l’organisme ne peut pas les fabriquer. Il est donc important de consommer des omégas 3 régulièrement. Elle est aussi source d’oméga 9.

    3. Huile de Noix

La noix nous vient de Perse et va très vite être introduit en Europe. L’huile de noix est extraite par pression. Cette huile à un goût très prononcé et elle est riche en oméga 3 et en oméga 6. Cependant, c’est une huile onéreuse et qui rancit assez rapidement à la lumière et à la chaleur. C’est pourquoi l’huile de noix ne supporte pas d’être employée en guise d’huile de cuisson ou de friture. La conservation de l’huile de noix se fait en cave (donc à l’abri de la lumière) pour les bouteilles non ouvertes et au réfrigérateur ensuite pour conserver les qualités de l’huile.

  • En bonus, un tableau des huiles selon leur acide gras

Tableau des huiles selon leur acide gras

Ceci est la photo de présentation du bilan gratuit minceur de MethodCO.
PARTAGER