Ostéoporose : les 6 recommandations pour éviter les fractures

La remise en forme est très important lorsque l'on a de l'ostéoporose

Ostéoporose

L’ ostéoporose est une affection qui touche des millions de gens dans le monde. Elle se caractérise par une masse osseuse faible et une détérioration microarchitecturale du tissu osseux, ce qui aboutit à fragiliser les os et donc à augmenter les risques de fracture.

L’ ostéoporose et l’alimentation

L’alimentation et l’ostéoporose ne semblent pas avoir de lien très fort, mais le calcium et la vitamine D sont importants l’un et l’autre, au moins chez les populations âgées. Le calcium est l’un des principaux minéraux intervenant dans la constitution de l’os et il est essentiel que l’os en reçoive suffisamment tout au long de la vie.

La vitamine D est fournie soit par l’alimentation, soit par synthèse, dans la peau, sous l’effet des rayons du soleil. Une carence manifeste en vitamine D provoque l’ostéomalacie chez l’adulte, qui réduit le rapport minéral/ostéoïde (forme de l’os) dans l’os.

Pour prévenir l’ostéoporose, il faut consommer entre 400 et 500 mg de calcium au minimum (l’idéal étant 1200mg par jour).

Lorsque la consommation de produits laitiers est limitée, on trouve d’autres sources de calcium dans :

  • les arêtes comestibles du poisson
  • les tortillas faites avec des limettes
  • les légumes verts à teneur élevée en calcium (par exemple, brocoli, chou vert frisé)
  • les légumineuses et les produits tirés des légumineuses (par exemple, tofu)

L’interaction entre l’apport de calcium et l’activité physique, l’exposition au soleil et la consommation d’autres éléments trouvés dans l’alimentation (par exemple, vitamine D, vitamine K, sodium, protéines) et de phytonutriments protecteurs (comme les composés du soja) doit être étudiée avant que l’on recommande d’augmenter la consommation de calcium.

Les 6 conseils

Bien que l’on manque de données irréfutables, on peut trouver utile pour réduire le risque de fracture de suivre des recommandations prudentes touchant l’alimentation, et d’autres concernant le mode de vie, qui ont été élaborées pour d’autres maladies chroniques. Ces recommandations sont les suivantes :

  1. augmenter l’activité physique
  2. réduire l’apport de sodium
  3. augmenter la consommation de fruits et légumes
  4. maintenir un poids sain
  5. éviter de fumer
  6. limiter la consommation d’alcool

L’activité physique, en particulier l’activité qui maintient ou augmente la force musculaire, la coordination et l’équilibre, déterminants importants de la tendance à la chute, est bénéfique sur la prévention des fractures ostéoporotiques.

 

Ceci est la photo de présentation du bilan gratuit minceur de MethodCO.
PARTAGER